Chaudières : un silo à granulés fait maison : des pistes

Publié le par Fofo les Pinceaux

REACTUALISATION 2012 : Finalement nous avons laissé tomber l'idée d'une chaudière à granulés, pour un tas de bonnes raisons expliquées sur notre nouveau site web ici.

L'article ci-dessous, daté de 2006, ne sera donc pas réactualisé.

 

 

Voici le détail d'un devis que nous a fait parvenir La Jurassienne, dont je salue par ailleurs la qualité des renseignements fournis et la rapidité de la réponse, à propos de notre future installation de chauffage :

- Chaudière seule : 5968 euros
- Silo :
* vis de transfert = 907 euros
* écluse rotative = 590 euros
*cône métallique = 900 euros
* tube de remplissage et raccord pompier = 200 euros
...ce qui fait un total de 2600 euros pour la partie silo, ce qui est navrant parce que technologiquement parlant, un silo est plus simple qu'une chaudière.

Par exemple, je ne sais pas ce que c'est qu'une écluse rotative, je suppose que c'est un genre de clapet, mais un cône, je vois très bien ce que c'est : c'est le conquet de réception de vendange des vignerons, et 900 euros pour ça, c'est sans doute justifié, mais aussi facile à économiser si on sait souder. Parce qu'un conquet, c'est un entonnoir avec des arêtes, pour faire simple.



Et, comme d'habitude, on n'est pas les seuls à trouver ça cher, le silo. 

Solution glanée chez un bricoleur : construire son silo en ciment, en faisant bien attention à l'étanchéité et au problème de surpression engendrée par l'envoi, par le camion souffleur, de granulés et d'air (donc prévoir des trappes).

Autre solution que je me propose d'étudier : acheter d'occasion une cuve de vinification en inox, pour faire chic, ou en fibre de verre (beaucoup moins chère). Sachant que ces cuves ont justement tout ce qu'il faut en trappes (pour leur nettoyage) et en raccords de tuyaux pompiers (car le vin, on le pompe aussi). Evidemment, les cuves inox, c'est grand luxe chez les vignerons et le marché de l'occas' doit être peu ou prou le prix du neuf.

Mais la fibre de verre a mauvaise presse, car elle est accusée (sans doute à juste titre) de donner des goûts de styrène aux vins, et donc chaque vigneron qui a un peu d'économies se débarasse de ces cuves "plastique" pour des inox. D'om des cuves pas chères, qu'on trouve chez les fournisseurs de matériel viticole (en Bourgogne, par exemple, sur la RN de Dijon à Beaune).



Question : le plastique résistera-t-il au poids et à la pression des granulés soufflés ? A priori, 100 kg de granulés pèsent autant que 100 litres de vin, non ? Donc le poids, pas de problème. Mais la pression, là, je me demande... Encore que, les cuves sont faites pour résister à des moûts en fermentation, donc à quelques bars. Donc un remplissage par camion souffleur ne devrait pas être trop traumatisant.
Encore un dossier à suivre...

Publié dans Chauffage

Commenter cet article

stephane 17/12/2006 11:15

moi aussi je suis à la recherche d'une solution de stockage de granules qui me permettrait de réduire le coût de revient /au sac de 15kg.
je consomme env 3T par an. quel doit être le volume nécessaire?
quels doivent être les contraintes techniques à prendre en compte pour la fab du silo.
A+
 

Fofo les Pinceaux 13/10/2007 11:33

Nous avons abandonné la solution granulés finalement : trop grande dépendance envers l'unique fabricant/vendeur de la région que nous suspections de vouloir augmenter les prix chaque année pour profiter de sa situation de monopole local. Certes on va grandement perdre en simplicité d'usage, mais au moins on ne sera pas pieds et poings liés, comme envers EDF ou France Telecom, par exemple.

Delphine 11/04/2006 23:32

Nous prospectons pour le remplacement de notre chaudière fuel par une à granulées de bois. Nous avons plusieurs devis, et effectivement c'est très cher et surtout difficicle de trouver des installateurs qui s'y connaissent et on de l'expérience. nous sommes en ville et ils nous faut une solution de stockage suffisante pour une année, soit environ 8 à 10 tonnes! Chaudière + ECS avec panneaux solaires, la facture monte facile aux alentours de 25000 euros: parfait pour se réendetter encore 20 ans en plus des échéances de la maison! C'est difficile de peser les économies ainsi réaliser.... mais bon faut voir dans l'avenir. Si vous parlez l'allemand, sachez qu'il existe un magazine équivalent à 60 millions de consommateur, qui s'appelle ökotest. Sur leur site vous pourrez commander une de leur publications avec une bonne vingtaine de chaudières comparées. Sinon pour notre part nous cherchons une solution de stockage, alors si vous avez d'autres idées que les cuves à vin... trop petite.... n'hésitez de nous en faire part. De plus nous aimerions avoir l'avis de personnes qui en ont fait installer une, et notamment avec système d'aspiration afin de connaître les désagréments causés par le bruits si tel est le cas. merci de vos réponses, Cordialment, Delphine.

Gounthar 07/04/2006 09:29

Continuez à phosphorer, je suis avec attention vos réflexions.Pour ce qui est du chauffage, je ne pourrai tirer parti de vos études, mais pour l'isolation, je reste tout ouïe!Pour l'isolation, je réfléchis en ce moment à cette solution : - 45cm de briques (pas le choix, la maison est comme ça) - 12 cm d'isolant en vrac "bio" - une brique de terre crue - un enduit chaux